mercredi, 19 June 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Bemidbar Les Nombres

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 15:30-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

La pensée messianique du jour

Shavouot, un temps de préparation pour … la suite


L’effusion de la Rouah HaKodesh étant passée, les disciples s’en vont deci-delà chacun vers sa destination, vers les nations. Les 49 jours ont été comptés jusqu’à ce jour crucial.

« 23 Ceux qui étaient descendus sur la mer dans des navires, et qui travaillaient sur les grandes eaux, 24 Ceux-là virent les oeuvres de l’Eternel et ses merveilles au milieu de l’abîme. 25  Il dit, et il fit souffler la tempête, qui souleva les flots de la mer. 26  Ils montaient vers les cieux, ils descendaient dans l’abîme; leur âme était éperdue en face du danger; 27 Saisis de vertige, ils chancelaient comme un homme ivre, et toute leur habileté était anéantie. 28 Dans leur détresse, ils crièrent à l’Eternel, et il les délivra de leurs angoisses; 29 Il arrêta la tempête, ramena le calme, et les ondes se turent. 30  Ils se réjouirent de ce qu’elles s’étaient apaisées, et l’Eternel les conduisit au port désiré. 31 Qu’ils louent l’Eternel pour sa bonté, et pour ses merveilles en faveur des fils de l’homme! 32 Qu’ils l’exaltent dans l’assemblée du peuple, et qu’ils le célèbrent dans la réunion des anciens! (Psaume 107 :23-32)

C’est en reconnaissance à l’Eternel que les disciples, délivrés de l’abîme des ténèbres, louent Dieu, car il est bon, car sa miséricorde dure à toujours! C’est ainsi que Dieu demande aux rachetés, ceux qu’il a délivrés de la main de l’ennemi, qu’il a rassemblés de tous les pays, ceux qui  erraient dans le désert, qui marchaient dans la solitude, sans trouver une ville où ils pussent habiter, ceux qui souffraient de la faim et de la soif; ceux dont l’âme était languissante.

Dieu dans sa bonté, les délivra de leurs angoisses dans leur détresse car il a entendu leurs cris à l’Eternel. C’est par Yeshoua HaMashiah le droit chemin que Dieu les conduisit pour qu’ils arrivassent dans une « ville habitable », un lieu de repos, une bergerie où l’Esprit vient habiter dans les croyants dans l’attente de la Vie éternelle.

 

On se souvient lorsque Yeshoua fut transfiguré devant Pierre, Jacques et Jean «…  son visage se mit à briller comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière » (Matthieu 17:2)

« Six jours après, Yeshoua prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et il les conduit seuls à l’écart, sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux » Marc 9:2  après cet événement glorieux Matthieu 17 :14 nous montre que Yeshoua et les disciples descendent de la montagne pour travailler dans les grandes eaux, dans la vallée où beaucoup attendaient la délivrance.

Shavouot, tout comme la transfiguration est un temps momentané qui est destiné à nous lancer dans la bataille. Nul part dans la Bible il nous est dit de nous relacher, un repos comme le monde le veut  à cette période de l’année avec la préparation des vacances. Très peu pensent à cette période comme d’une descente de la Montagne vers les abîmes.

Ceux qui étaient descendus sur la mer dans des navires

Les disciples qui sont dans des barques et qui « travaillent »

ce sont les pêcheurs, ces croyants dans leur communauté respective qui flottent sur les eaux du monde pour pêcher les poissons. Parfois, certains sont même appelés par la Foi, à marcher sur ces eaux mouvementées.

Ceux-là virent les œuvres de l’Eternel et ses merveilles au milieu de l’abîme :

Ceux qui travaillent avec Dieu dans son œuvre peuvent voir celle-ci. Les chômeurs et les médisants ne peuvent rien voir. C’est en pleine mer, dans l’abîme des eaux mouvementées que la pêche est merveilleuse.

Saisis de vertige, ils chancelaient comme un homme ivre et toute leur habileté était anéantie

L’image des personnes qui sont remplis de l’Esprit sous une puissante effusion et qui perdent leur force car c’est dans leur faiblesse que Dieu se manifeste le mieux.

Qu’ils l’exaltent dans l’assemblée du peuple, et qu’ils le célèbrent dans la réunion des anciens !

Les saints sont appelés à exalter Dieu dans deux endroits différents : la kehila du rassemblement et la réunion des anciens, ce que nous dirions chez nous, le comité, les responsables d’assemblée.

Shavouot en Exode 34 :22 vient de shavouah - shaboua semaine, sept jours ; sept, période de sept (jours ou années), semaine, fête des semaines, septennat, sept années.
Shavouot en Lévitique 23 :15 est en réalité la fête des « sheva shabatot » « sept shabbat » est un tremplin pour la délivrance du monde, des hommes, juifs et non juifs dans le but de détruire les œuvres du diable, ce pourquoi le Fils de Dieu a paru.  « Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable. » (1 Jean 3:8)

Si le shabbat hebdomadaire représente le repos en Dieu, l’adoration de sa Gloire, « sept shabbat » montre la plénitude dans le repos, décuplé par la Puissance de l’Effusion de son Esprit. Si on veut travailler pour le Seigneur, il nous faut nécessairement prendre un temps à part, une « année sabbatique » un temps de préparation de repos plus que simplement un shabbat.

Un « shavouot » est nécessaire.

Amen

Beth Yeshoua 

Qui est en ligne ?

Nous avons 195 invités et aucun membre en ligne