Top Panel
samedi, 19 October 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

S'abonner

Shalom, Inscrivez-vous à l'une de nos newsletters
Recevoir captcha  Conditions d'utilisation
Vérifiez votre boite de réception. Si vous n'avez pas reçu de notification après votre inscription, écrivez-nous à

WhatsHelp Chat Button

A+ R A-
  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

La parasha messianique pour les nuls

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Custom Facebook Display

Lehem Hahaim : Macpela ou la Restauration de relations brouillées

Personne à contacter: 0
Le Pain de Vie
 
La pensée messianique du jour

Macpela, ou la restauration des relations brouillées

Samedi 15 mai 2010
 
Abraham avait jadis acheté un champ aux Hittites, pour la sépulture de son épouse Sarah âgée de cent vingt sept ans et pour lui-même ainsi que sa descendance. A sa mort Abraham était âgé de cent soixante quinze ans. La grotte funéraire du nom de Makpéla était située dans le champ acheté trente huit ans plus tôt à Ephrôn, fils du Hittite Tsoar, vis-à-vis de Mamré «  8  Abraham expira et mourut, après une heureuse vieillesse, âgé et rassasié de jours, et il fut recueilli auprès de son peuple. 9  Isaac et Ismaël, ses fils, l’enterrèrent dans la caverne de Macpéla, dans le champ d’Ephron, fils de Tsochar, le Héthien, vis-à-vis de Mamré. 10 C’est le champ qu’Abraham avait acquis des fils de Heth. Là furent enterrés Abraham et Sara, sa femme.  » (Génèse 25 :9-10). Cette caverne fut achetée pour quatre cent sicles «  shekels » d’argent aux Hittites. 


 

MAKPELAH

Makpelah מכפלה « double » ou « portion » lieu de sépulture pour les patriarches, proche d’Hébron vient de la racine primaire kaphal כפל "doubler, redoubler" 1) doubler, plier en double, redoubler 1a) (Qal) redoubler 1b) (Niphal) être doublé
Nom tiré de l’Hébreu signifiant « double » dont la racine KPL a donné en français le mot couple. Ce mot pouvait aussi se rapporter à double caverne ou aux couples, puisque trois d’entre eux y furent ensevelis. En effet Abraham et Sarah, Isaac et Rébecca « Rivka », et plus tard Jacob et Léa furent ensevelis là.

Ismaël et Isaac se rencontrèrent sur la tombe de leur Père Abraham, Isaac avait alors soixante quinze Ans, et son frère Ismaël en avait quatre vingt huit. Cependant rien n’indique que malgré leur chagrin, une fibre fraternelle ait pu s’établir entre eux, une véritable réconciliation à la suite de ces funérailles.

Soixante quinze ans plus tard à la mort d’Isaac, ses fils Esaü et Jacob longtemps séparés, se retrouvèrent dans le même lieu. Et pour eux ce fut leur deuxième visite sur ce site. Car eux également se trouvèrent réunis là quand ils avaient quinze ans, et ils assistèrent à l’ensevelissement de leur grand père Abraham.

MAKPELA signifiant «couple ou double » était un lieu de rencontres à plusieurs, où l’on versait des larmes ensemble. Souvent c’est le seul endroit où une réconciliation peut se produire quand le cœur est tendre et brisé. Mais il est triste de voir que beaucoup de ces retrouvailles ne durent pas. Néanmoins, il y a un lieu de mort où ceux qui sont dans l’affliction peuvent se réconcilier ; où tous les Ismaël et les Isaac, les Esaü et les Jacob, les JUIFS et les Païens peuvent devenir un «  un seul cœur », et c’est à la croix de YESHOUA » J.Christ » à Golgotha que cela se passe : Ephésiens 2 nous dit : « Car c’est LUI notre paix ; LUI qui des deux n’en a fait qu’un, en détruisant par son Sacrifice le mur de séparation, d’inimitié. Il a dans sa chair annulé la Loi et ses commandements rigides. Devenant vivants et cœurs de chair dans nos vies, car étant lui-même la Loi « Torah vivante », les rendant vivants en nous pour créer en sa personne avec les deux parties, un seul homme nouveau en faisant la paix. » (Ephésiens 2 : 14-15)

YESHOUA dans sa mort et résurrection a détruit l’inimitié entre les deux parties, offert la réconciliation pour tous les peuples avec son Père, par sa grâce et son Amour de l’humanité.
 
Philippe KREMER
 
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 754 invités et aucun membre en ligne