Top Panel
mercredi, 16 October 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

messages

S'abonner

Recevoir captcha  Conditions d'utilisation

WhatsHelp Chat Button

A+ R A-
  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

La parasha messianique pour les nuls

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

Custom Facebook Display

Lehem Hahaim : Notre sentier éclairé vers la Lumière

Personne à contacter: 0
Le Pain de Vie
 
La pensée messianique du jour
 

Notre sentier éclairé vers la Lumière

Jeudi 20 mai 2010
 
C’est avec la Parole de notre Dieu que nous pouvons avancer jour après jour, un pas devant l’autre sur le sentier de la vie vers l’Eternité avec Dieu. Le Psaume 119 :105 bien connu nous montre que c’est Yeshoua le Messie qui est notre Lumière, notre guide de chaque jour.
Psaumes 119:105  « Ta parole est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier. »
 

1.Ta Parole

« Dabar »  דבר Ce mot hébreu nous parle de « mots » constituant le vocabulaire hébraïque, de « choses » créées et « d’événements » contrôlés par Dieu, d’une « parole » créatrice de l’univers, de « manière » de vivre. Cette Parole traite aussi de « sujets », de « propos », de « nouvelles » qui réjouissent le cœur, de « questions » aux mystères que Dieu veut révéler à ses serviteurs. 
Cette parole a une puissance : elle « ordonne ».
 
La racine de ce mot est de parler (communiquer), promettre (La Main de Dieu accomplit ce que la bouche de Dieu a dit), prendre la parole et ordonner (avec autorité), prononcer des paroles de bénédictions.
Cette « parole » commence par la lettre dalet, la « porte » ד Yeshoua par laquelle il faut entrer dans la maison d’Israël, la Maison de Dieu Beth ב  puis c’est le commencement d’une nouvelle vie, la lettre Resh ר.
 

2. Cette Parole est une lampe

« est une lampe » Niyr également neyr ou ner ou (fem.) nerah ניר  ou  נרה ou  נר vient d’une racine primaire du sens d’« étinceler », « lampes », « lumière » et c’est le même mot utilisé pour les 2 bougies de shabbat ou encore les 7 flammes de la Menorah qui représente le Mashiah.
Dans Osée 10:12 on retrouve ce mot niyr comme une racine probablement identique à travers l’idée de lueur sur un sillon frais,  défricher,  (Qal) briser, labour ou culture récente, rendre labourable. Cette Parole qui est une lampe, non seulement éclaire mais défriche aussi le terrain de nos cœurs qui est labouré.
 

3. « une lampe à mes pieds »  

regel רגל cette lampe à nos « pieds » zélés qui marchent pour annoncer l’évangile de Dieu, nos « pas », jusqu’à, (trois) fois, suite, accompagner, jambes, suivre, par derrière, marchepied, traces.
Regel est aussi le marchepied de Dieu : les « séraphins », les « chérubins ». Suivant l’endroit où nos pieds nous conduisent, Regel qui peut aussi signifier « idoles », « animaux », « tables ».
Ces pieds sont aussi les « traces liées à la marche » et enfin regel signifie aussi « trois fois » des pieds, des pas de la présence de Dieu trois fois Kadosh.
La racine primaire de ce mot est ragal  רגל « espions, reconnaître, explorer, calomnier » : ces pieds servent à explorer le pays au profit du Royaume de Dieu pour arracher des âmes de l'enfer qui sont sous la domination de géants.
 

4. « Une lumière »

ore אור   « lumière, jour, point du jour, matin, clair, sérénité, luminaire, lumineux, espérance, fleuve »
Elle est autant la lumière physique du jour (lumière des luminaires célestes (lune, étoiles) que la lumière du visage ou encore la prospérité, la lumière de l’instruction et enfin l’Eternel qui est la lumière d’Israël, la lumière de la vie. Cette lumière est le Père (Alef), le Fils sacrifié (Vav) et elle est au commencement de toute chose (Resh).
 

5. « sur mon sentier »

Lenativati  nathiyb ou (fem.) nathiybah ou nathibah נתיב ou  נתיבה   ou  נתבה Jérémie 6:16  Ainsi parle le SEIGNEUR : Placez–vous sur les chemins et regardez ! Informez–vous des sentiers d’autrefois : Où donc est le bon chemin ? Suivez–le, et vous trouverez la tranquillité ! Mais ils répondent : Nous ne le suivrons pas !  
Vient d’une racine du sens de bruit de pas, sentier, chemin, libre cours;  foulé avec les pieds, sentier, chemin frayé, route  2) chemineau, voyageur
 
Le « chemin frayé » est une expression que l’on retrouve dans Esaïe 35:8 "Il y aura là un chemin frayé, une route, Qu’on appellera la voie sainte; Nul impur n’y passera; elle sera pour eux seuls; Ceux qui la suivront, même les insensés, ne pourront s’égarer."
 
Si ce chemin est un chemin de sainteté interdit au pécheur, il est pourtant accessible aux insensés qui convertiront leurs cœurs car ce chemin frayé est le Fils de Dieu donc le corps a été labouré par des « sillons lumineux ».
 
Pour terminer, un autre sentier des justes est similaire à la lumière de Dieu:
 
Proverbes 4:18  « Le sentier des justes est comme la lumière resplendissante, dont l’éclat va croissant jusqu’au milieu du jour. »
 
orach ארח  sentier, chemin, route, caravanes, voies, carrière, marcher, arriver, mouvement, issue, voyageur, enfants; 1) voie, chemin, sentier, voie, conduite 
1a) route  1b) le chemin de la vie (fig.) 1c) manière de vivre (fig.) 1) voyageur
La racine arach ארח  est une racine primaire « voyageur », « marcher » 1) errer, voyager, cheminer,  aller, être de compagnie. 
Ce sentier est d’abord un chemin d’errance avant de retrouver la Vie éternelle, la Résurrection et de devenir le Chemin qu’est Yeshoua.
 

Que l'Eternel éclaire vos coeurs, illumine vos visage et éclaire vos pas jusqu'à l'obtention de la couronne de Justice.

AMEN. 

Beth Yeshoua

 
 

Si vous avez aimé ce message et si vous avez des questions n'hésitez pas à nous interroger. 

Qui est en ligne ?

Nous avons 519 invités et aucun membre en ligne