Top Panel
mardi, 20 August 2019
- - - - - -

BethYeshoua

Assemblée-Messianique

A+ R A-
  • Lorenzo et Thérèse Greco

    Les responsables - contacts -

  • Devarim - Deutéronome

    La parasha dans un contexte messianique

  • Téléchargement libre en PDF

    Fêtes, analogie de la foi, cours, initiation à l'hébreu

  • Connectez-vous

    Inscription ou connection à tout moment

  • DIRECT-YOUTUBE

    Vend. 20h30, Sam. 12:45-14:45, 15:30-18:00

Messianiques Francophones Unis

Suivez-nous sur Youtube

War-Room en ligne - Groupe de prière et d'intercession par Skype

GTranslate

frarnlendeiwitplptruesyi

L’intérêt pour l’occultisme et ses conséquences

Groupe d'utilisateurs: Public

L’auteur de ce chapitre a publié un ouvrage sur ce sujet (dont il est question sur le site (https://www.croirepublications.com), aussi concis qu’intéressant : Médiums, astrologues, guérisseurs… ce qu’ils ne vous disent pas (chez BLF)*, une source d’information précise pour ceux qui sont confrontés à ces problèmes et qui veulent en savoir davantage sur les enjeux spirituels.

Des contacts, même occasionnels, avec les guérisseurs, voyants et autres médiums peuvent avoir des répercussions, parfois sérieuses, dans certaines vies, notamment des difficultés et des troubles, le plus souvent d’ordre psychique. Mais également des problèmes spirituels, au niveau de la prière ou de la lecture de la Parole de Dieu, pour ne citer que ces exemples. Les curieux sont de plus en plus nombreux, aujourd’hui, à s’intéresser aux expériences paranormales et surnaturelles. Celles-ci ne sont toutefois pas si anodines qu’elles n’y paraissent.
La question des conséquences de ces pratiques est rarement abordée. Cela vaut la peine de connaître la face cachée de ce monde méconnu et secret, trop souvent banalisé.
Les phénomènes paranormaux rencontrent un vif succès dans la société française actuelle.

Voici quelques chiffres :

 

Dix à douze millions de personnes consultent chaque année un voyant, un médium, un guérisseur ou un professionnel du paranormal ;
Un jeune sur deux (18-24 ans) croit à l’astrologie ;
Plus de la moitié des Français lisent ponctuellement leur horoscope ;
Le degré de croyance au paranormal est proportionnel au niveau d’études effectuées. Plus le niveau est élevé, plus la croyance au paranormal est fréquente ;
Chaque année 3,2 milliards d’euros – dont un pourcentage élevé non déclaré au fisc ! – sont dépensés chez les astrologues et autres extralucides, selon un article paru dans Le Monde(1).

Au pays de Descartes, un tel engouement surprend. Comment expliquer, cependant, que nous voulions voir et toucher avant de croire, comme l’apôtre Thomas ? Voici quelques éléments de réponse :

Le monde réel n’est pas sécurisant ;
Le matérialisme et la technologie ont leurs limites ;
L’homme, y compris l’homme moderne ou postmoderne, est crédule ;
Toute opinion en vaut une autre ;
L’inexplicable fascine. 

FORUM - Derniers messages

  • Pas de messages à afficher

Qui est en ligne ?

Nous avons 365 invités et aucun membre en ligne