mardi, 22 June 2021
- - - - - -

ENSEIGNEMENT BIBLIQUE

CENTRE MESSIANIQUE BETH YESHOUA

frarnlendeiwitplptruesyi

Table des matières de l'article (AutoAnchor Menu)

A+ R A-

Pensée messianique : la folie à l'ombre de la croix

Personne à contacter: 0

La croix cache bien des mystères. L’un des plus grands mystères dans la Bible est ce côté que l’on connaît mal de Dieu, à savoir le cœur de Dieu, ce cœur qui fait faire à Dieu des folies :

« Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes. »

« Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages. » (1 Corinthiens 1:25 & 27)

Afin de confondre les sages, l’Eternel a choisi des choses incompréhensibles comme la p.ex. l’incarnation dans la chair du Créateur, par l’Esprit Saint,, dans le sein d’une femme humaine.

Dans toutes les religions du monde, la divinité païenne est représenté par quelqu’un qui veut soit se faire adorer au mépris de la vie humaine, soit être dans un besoin égocentrique de repli sur soi dans la recherche d’un quelconque nirvana, soit encore réclamer des sacrifices humains ou d’animaux.

Le Véritable Dieu, l’Unique - et il n’y en a pas d’autre - c’est Celui qui donne sa propre vie pour sa créature, celui qui envoie sur terre une partie de Lui-même : l’une des faces cachées de l’Eternel. Humainement parlant, c’est fou et illogique.

Le Créateur de l’Univers, incarné dans la chair, n’est pas venu pour être adoré, pour être aimé, pour dominer ou encore pour faire exploser sa Gloire devant les hommes. Il n’est pas venu non plus pour remplir notre intelligence de connaissance de toute sorte. Non il est venu pour remplir notre cœur d’un amour éternel.

Non, Il est venu en sachant qu’Il allait être haï, détesté, battu, torturé, crucifié. C’est tout le contraire de ce que pensent les hommes sur « Qui » est Dieu. Il a d’ailleurs bien fait comprendre à ses disciples qu’il était important pour eux de croire QUI Il est :

« Jean 8:24 C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés. »

Avant de se repentir, il faut avant tout croire en Lui. Il est impossible de se repentir de tous ses péchés si on ne le connaît pas réellement.

En fait, pour croire dans un Dieu qui ne veut ni dominer ni exiger, ni obliger quoi que ce soit, ni demander des sacrifices, il faut être fou.

C’est aussi ça, la Bonne Nouvelle : croire sans devoir faire quelque chose.

L’apôtre Paul disait « 17 Ce n'est pas pour immerger que Mashiah m'a envoyé, c'est pour annoncer l'Evangile, et cela sans la sagesse du langage, afin que la croix du Messie ne soit pas rendue vaine. 18 Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. »

La croix est donc une folie et, devant tout ce qui est dépendant de la raison, les pensées du cœur sont considérées comme de la folie. Une racine hébraïque nous apporte quelques lumières sur cette folie. L'article qui suit se base sur une étude de l'hébreu de Daniel Steen.

 

Qui est en ligne ?

Nous avons 454 invités et aucun membre en ligne